branchement interrupteur

Comment faire le branchement des fils sur un interrupteur ?

On ne le fait pas tous les jours, certes, mais connaître le branchement des fils sur un interrupteur peut s’avérer très utile dans une habitation. Rien que le changement de fonction d’une pièce peut entraîner la nécessité de modifier le circuit électrique, en ajoutant un point lumineux, par exemple, et donc un interrupteur. Cet article vous explique les règles de base à connaître pour savoir comment brancher vous-même les fils sur un interrupteur. Pensez cependant à couper le disjoncteur principal de l’installation avant toute chose, et respectez scrupuleusement les consignes de sécurité.

Comment se présente un interrupteur ?

On distingue deux formes d’interrupteurs :

  • L’interrupteur qui se monte en saillie, c’est-à-dire qu’il est posé contre le mur. Il s’utilise surtout en rénovation ;
  • L’interrupteur encastré, généralement installé lors de la construction d’un logement.

Un interrupteur simple allumage permet de commander l’éclairage d’un seul point lumineux. Il contient 4 fils :

  • Le rouge : conducteur de phase ;
  • Le bleu clair : conducteur neutre ;
  • Le vert et jaune : conducteur de protection électrique ;
  • Le dernier fil peut être violet, marron, ivoire ou orange. Il s’agit du conducteur de retour lampe. 

Préparez votre outillage pour le branchement des fils sur un interrupteur

Vous n’avez pas besoin d’outils très sophistiqués pour installer un interrupteur, car seuls des outils manuels sont nécessaires. Il vous faut :

  • – Un tournevis ;
  • – Une pince à dénuder ;
  • – Une pince coupante ;
  • – Une pince à bec long ;
  • – Une aiguille tire-fil ;
  • – Un niveau à bulle.

Comment brancher votre interrupteur

Commencez impérativement par disjoncter votre installation en désactivant le disjoncteur principal. Ou si vous savez repérer le disjoncteur partiel concerné, vous pouvez désactiver uniquement celui-là.

  • Sectionnez la gaine au ras du boîtier s’il s’agit d’un interrupteur encastré.
  • Gardez une longueur de 75 mm environ et sectionnez les deux conducteurs ;
  • Dénudez l’extrémité de ces deux fils sur 12 à 15 mm ;
  • Branchez le fil rouge en le raccordant sur la borne marquée d’un « L ». Si c’est une borne à raccordement automatique, il suffit tout simplement d’enfoncer le fil dans la borne. Si c’est un modèle à vis, emparez-vous de votre tournevis.
  • Répétez l’opération avec le dernier fil, celui de couleur violet, marron, ivoire ou orange, en le raccordant sur la borne marquée d’un « 1”.
  • Enfin, remontez l’interrupteur, en terminant par la plaque de finition.
  • Remettez le disjoncteur en route et vérifiez si ça fonctionne correctement.
  • En principe, quand on appuie sur l’interrupteur vers le bas, la lampe s’allume, et elle s’éteint lorsqu’on appuie vers le haut.

Ces gestes ne sont pas d’une haute technicité et ne nécessitent pas d’être un électricien chevronné, mais ils méritent d’être soigneusement exécutés afin d’éviter tout incident électrique, comme un grésillement intempestif ou un court-circuit. Le branchement des fils sur un interrupteur nécessite également de connaître les normes en vigueur. Notez enfin que pour les interrupteurs munis de bornes automatiques, il suffit d’enfoncer un fil dans la borne pour le brancher automatiquement. Et pour le débrancher, il suffit d’appuyer sur le poussoir de la borne tout en tirant sur le conducteur.

Comment brancher un interrupteur lumineux

Il existe deux sortes d’interrupteurs lumineux :

  • L’interrupteur lumineux est muni d’un petit voyant qui reste allumé en permanence, ce qui permet de le trouver facilement dans l’obscurité ;
  • L’interrupteur témoin s’éclaire lorsque la lumière qu’il commande est allumée. Cette lumière sert à rappeler que, justement, la lampe est allumée. Ce qui est très pratique pour ne pas oublier d’éteindre l’éclairage extérieur ou la lumière de la cave ou du garage, par exemple.

Il existe également des interrupteurs basiques qui peuvent devenir lumineux. Il suffit de leur ajouter un voyant témoin et une plaque de finition adaptée. Vous devez également raccorder un fil bleu clair sur la borne marquée d’un « N » comme neutre. Maintenant que vous savez comment faire le branchement des fils sur un interrupteur en toute sécurité, vous aurez peut-être envie de les changer par simple coquetterie. En effet, les constructeurs ont considérablement élargi leurs gammes ces dernières années, et les plaques de finition sont parfois devenues de véritables œuvres d’art. Sans en arriver là, vous pouvez facilement en trouver qui soient assorties à votre déco intérieure, tant les motifs, les couleurs et les matières sont variés. Alors n’hésitez pas à vous laisser tenter et lancez-vous ! Le plus compliqué sera certainement de faire votre choix !