Comment rénover un poêle à bois ancien ?

Alors qu’il était quelque peu délaissé au début des années 2000, cela fait maintenant cinq ans que le poêle à bois a fait son grand retour. La plupart des foyers le préfèrent aujourd’hui aux cheminées traditionnelles. Si l’on trouve désormais des modèles contemporains et design, les vieux poêles à bois en fonte sont encore recherchés par beaucoup. Comment restaurer et rénover un poêle à bois ancien ? On vous détaille chaque étape.

Rénover un vieux poêle à bois : le matériel nécessaire

Avant de commencer votre rénovation, assurez-vous de bien avoir tout le matériel nécessaire. Pas besoin de faire des dépenses astronomiques pour obtenir les principaux accessoires et outils. Vous aurez avant tout besoin d’une brosse en chiendent, d’une brosse métallique, de paille de fer et d’une balayette. Un aspirateur à cendres peut également être pratique.

Au niveau des produits, munissez-vous d’un décapant et d’une peinture spéciale hautes températures. Avec ceci, vous aurez besoin d’un chiffon, d’un pinceau et d’une spatule. Si certaines parties de votre poêle son endommagées, vous pouvez également acheter des pièces détachées pour poêle Deville pour les remplacer.

Commencer par enlever la rouille du poêle ancien

Lorsque vous dénichez un vieux poêle à bois en fonte, il y a de fortes chances que celui-ci ait pris la poussière et soit couvert de rouille. Vicieuse, la rouille peut s’incruster dans les petits recoins et interstices du poêle, nuisant à son charme rustique. Pour pouvoir enlever la rouille du poêle, vous devez retirer toutes les pièces amovibles possible afin d’en dégager l’accès.

A l’aide d’une brosse métallique, grattez toutes les surfaces de votre poêle à bois. Frottez énergétiquement, sans craindre d’abîmer les différentes parties ; les poêles en fonte sont particulièrement résistants. N’oubliez pas l’intérieur du poêle, en plus des poignées, du tiroir à cendres, des portes de chargement et de la grille de séparation.

Pour les finitions, passez la paille de fer dans les recoins inaccessibles à la brosse métallique. Au moment du grattage, vous pouvez découvrir quelques défauts, comme la solidité des charnières. Si celles-ci semblent prêtes à céder, n’hésitez pas à les remplacer grâce aux pièces détachées Supra.

Dépoussiérer le poêle dans les moindres recoins

Le grattage, en plus de l’usure naturelle, provoque beaucoup de poussière. Des résidus peuvent s’accumuler dans le foyer et les différentes parties du poêle. Pour en venir à bout, il est nécessaire de passer l’aspirateur à l’intérieur du poêle à bois puis d’utiliser une balayette.

Pour être sûr que votre ancien poêle en bois soit propre, passez ensuite un coup de chiffon humide sur toutes les surfaces et séchez avec chiffon sec. Il se peut que vous aperceviez alors des points de rouille subsistant. Dans ce cas, il faut recommencer la première étape et s’assurer qu’aucune tâche de rouille ne persiste.

Appliquer du gel décapant sur le poêle à bois

Après l’étape du grattage puis l’étape du dépoussiérage, vient l’étape de décapage. Au pinceau, appliquez du gel décapant prévu à cet effet sur l’intégralité du poêle. Partie extérieure comme intérieure. Laissez ensuite agir plusieurs minutes ou quelques heures, selon le temps indiqué par le fabricant du produit, et attendez que le gel durcisse.

Quand le gel est solide et ressemble à une sorte de pâte, retirez-le à l’aide d’une spatule. Pour enlever les derniers résidus, frottez énergiquement avec une brosse en chiendent. Votre vieux poêle devrait déjà sembler plus neuf et plus brillant.

Peindre le poêle ancien pour le remettre en état

La dernière étape consiste à peindre le poêle. Lorsque celui-ci est entièrement nettoyé, il est temps de lui donner une seconde jeunesse. Votre peinture doit évidemment être spécifique ; elle doit pouvoir résister à de très hautes températures. La plupart des peintures de ce type sont de couleur noire ou argentée.

Pour faire des économies, ne peignez que les surfaces visibles du poêle. Le foyer, lui, est destiné à noircir avec la combustion et la fumée. Commencez par une première couche et, si besoin, prenez l’initiative de peindre une deuxième couche quand la peinture est sèche.

Voici tout ce que vous devez savoir pour rénover un poêle à bois ancien. Comme vous pouvez le voir, restaurer un vieux poêle est (presque) un jeu d’enfants. Le seul problème est qu’il s’agit d’une rénovation assez physique, entre le grattage et le nettoyage. N’hésitez donc pas à demander de l’aide autour de vous ou à faire des pauses de temps à autre.