Comment démarrer la pose d’un carrelage ?

Tout le monde peut carreler un sol. Encore faut-il savoir comment démarrer la pose d’un carrelage. En effet, le secret de la réussite se trouve dans le bon commencement de l’opération. Mais rassurez-vous, muni de la bonne technique, des bons outils et d’un peu de patience et de précision, vous parviendrez sans problème à carreler votre sol. Dans cet article, nous vous détaillons la marche à suivre, étape par étape. Attention toutefois de ne pas vous surestimer en vous lançant dans un chantier trop technique. Optez pour un carrelage basique dont la pose reste classique. Si vous rêvez d’un tapis carrelé en mosaïque au milieu de votre salon, appelez plutôt un carreleur professionnel.

1. Préparez votre matériel

  • le nouveau carrelage
  • du mortier-colle vendu en sac ou en pot
  • du mortier plus fin pour les joints
  • des croisillons (de petites croix en plastique pour garder un espace régulier entre chaque carrelage, vendues en sachet)
  • un mètre
  • un crayon gras
  • une règle et équerre de maçon
  • des cordeaux
  • un niveau à bulle
  • un coupe-carreaux manuel ou électrique
  • une truelle
  • une spatule dentée (à noter : pour les carrelages inférieurs à 25 cm utilisez une spatule dentée de 6-8 mm, et pour les carrelages plus grands, utilisez une spatule dentée de 10 mm)
  • un maillet en caoutchouc
  • une raclette en caoutchouc à joint

2. Préparez votre sol

Pour une bonne adhérence du carrelage, votre sol doit être parfaitement propre et plane. Vous allez donc devoir jouer de l’aspirateur et gratter les éventuelles aspérités ou les aplanir. Dégraisser ensuite le sol avec un produit alcalin comme du bicarbonate de soude. Attention ! N’utilisez surtout pas d’ammoniaque ni de soude, cela aurait pour effet de désagréger le sol. Si la surface est vraiment très poreuse, la solution consiste à étaler une fine couche de mortier-colle avant de procéder à la pose du carrelage.

3. Préparez votre plan de pose

Cette étape est indispensable, puisque c’est à ce moment que vous allez déterminer la façon dont votre carrelage va être posé. En lignes droites ? En quinconce ? Partirez-vous de la porte ou du centre de la pièce ? Outre l’esthétique selon le sens de pose, cela vous évitera de vous retrouver avec des découpes disgracieuses au beau milieu de votre salon.

4. Tracez les axes de pose

Pour assurer l’alignement des carreaux, il est primordial de tracer deux axes qui déterminent le sens de pose de votre carrelage. La pose commence dans ce cas au croisement des deux axes, et vous avez trois possibilités :

Pose à partir du centre

Si toute la surface de votre pièce est visible, il est préférable d’opter pour cette solution. Ainsi vos découpes seront situées sur les extérieurs de la pièce. Il vous faut alors tracer une première diagonale passant par le centre de la pièce, puis une seconde, perpendiculaire et passant également par le centre de la pièce. Le croisement des deux diagonales indique l’endroit où vous devez commencer la pose de votre carrelage.

Pose dans l’axe de la porte

Il s’agit là aussi de tracer deux lignes perpendiculaires. Tracez la première ligne dans l’axe de la porte, puis déposez quelques carrelages sans colle le long de cet axe, sans oublier les croisillons. Tracez ensuite le second axe à l’angle d’un carrelage entier.

Pose le long du mur

C’est la solution la plus simple, puisqu’il suffit de longer un des murs de la pièce à carreler pour s’en servir comme repère. On ne trace donc aucune droite perpendiculaire. Cependant les découpes se feront à l’arrivée, donc essayez de faire en sorte qu’elles se voient le moins possible.

Cet article peut également vous intéresser : Comment bien poser du carrelage à l’intérieur ?

5. Placez le premier carreau

Le premier carreau se place à l’intersection des axes de pose que vous avez tracés. Soyez vigilant, car le moindre écart à cet endroit vous suivra tout au long de la pose. Aidez-vous du maillet en caoutchouc pour fixer le carrelage dans la colle, en tapotant doucement. Posez un croisillon à chaque angle du carrelage, puis posez les carreaux suivants de la même façon. Contrôlez régulièrement le bon alignement de vos carrelages à l’aide de la règle de maçon.

Rien de sorcier, donc, sinon vous armer de patience et de minutie. Le principal étant d’être très précis et de ne tolérer aucun écart dès le départ. Vous savez maintenant comment démarrer la pose de votre carrelage et disposez de tous les atouts pour réussir. Bon courage !