Ventilation

Comment ventiler un vieil appartement ?

Pour améliorer le confort dans un logement, les travaux de chauffage ou de rénovation de menuiseries extérieures sont très répandus. La ventilation, en revanche, est souvent placée au second plan. Pourtant, elle est aussi très importante. Installée pour combattre l’humidité, elle améliore la qualité de l’air intérieur tout en évitant l’apparition de moisissures. Alors, comment la renforcer si vous possédez un vieil appartement ?

Pourquoi ventiler son habitation ?

Pour réaliser des économies d’énergie, les logements doivent être bien isolés. En revanche, cela ne signifie pas qu’ils doivent être totalement hermétiques à l’air extérieur. En effet, il est important de renouveler l’air d’une habitation pour lui permettre d’évacuer l’humidité de pièces comme la salle de bain, et la pollution.

Dès lors, le logement devient plus sain et votre confort est amélioré. Une bonne aération limite les problèmes de condensation et de moisissures. Elle réduit aussi le nombre d’acariens et donc les potentiels troubles respiratoires.

Le système de ventilation des logements anciens

Auparavant, dans les logements anciens, la ventilation était naturelle. Autrement dit, elle se faisait en ouvrant les fenêtres ou par les fuites d’air des menuiseries peu étanches. Cependant, ce système est aujourd’hui considéré comme totalement obsolète.

D’ailleurs, depuis le décret du 22 octobre 1955, les propriétaires ont l’obligation d’installer un système d’aération pièce par pièce dans leur logement.

Depuis 1969, tous les logements neufs doivent également posséder une ventilation naturelle par conduit à tirage naturel ou un système de VMC. Si ce n’est pas le cas de votre appartement, c’est qu’il est peut-être venu le temps de faire un devis pour installer une ventilation collective.

Les nouveaux systèmes pour améliorer la ventilation mécanique de votre logement

Pour parfaire l’aération de votre habitation, plusieurs systèmes de rénovation de ventilation collective s’offrent à vous.

La ventilation mécanique simple flux est un mécanisme simple qui extrait l’air vicié d’une pièce de manière continue. Le mécanisme est couplé à un autre système d’entrée d’air.

La ventilation mécanique hydroréglable est un système très proche du premier, à la différence près qu’il détecte le taux d’humidité de l’air intérieur. Il adapte également son débit en fonction des résultats.

La ventilation mécanique à double flux centralisée est un dispositif plus volumineux. Il récupère l’air vicié et préchauffe l’air propre. Ce système permet de faire d’importantes économies d’énergie.

Enfin, la ventilation mécanique, double flux, décentralisée agit pièce par pièce. Celle-ci se fixe au mur et est plus facilement intégrable dans les projets de rénovation.