Comment restaurer un vieil escalier en bois ?

Vieil escalier en bois tournant

Lorsque l’on se lance dans la rénovation d’une vieille maison, on souhaite parfois conserver certains éléments pour la touche de charme et authenticité qu’ils apportent : il peut par exemple s’agir d’une cheminée, d’un mur de pierres ou encore d’un vieil escalier en bois. En effet, le bois confère indéniablement un aspect noble et chaleureux à des escaliers, il serait donc dommage d’y renoncer !

C’est pourquoi nous vous expliquons comment restaurer votre vieil escalier en bois afin de lui redonner toutes ses lettres de noblesse.

Préparer le bois de l’escalier à restaurer

Avant de pouvoir passer une couche de peinture sur votre escalier en bois, il vous faudra en premier lieu bien en nettoyer la surface. Vous devrez pour cela enlever les précédents revêtements appliqués sur votre escalier et le poncer.

Décaper le bois de son escalier

Vous allez devoir utiliser un décapant chimique pour nettoyer votre vieil escalier : il est donc impératif que vous portiez des gants de protection et un masque. Ouvrez également les fenêtres afin de travailler dans un espace aéré et protégez bien les murs et le sol, en cas de projections.

Il vous suffira de recouvrir vos marches d’une couche épaisse de décapant et d’attendre le temps indiqué sur l’emballage (une dizaine de minutes suffit généralement). Avec une spatule, vous pourrez alors retirer la couche supérieure des marches. Faites attention de ne pas faire d’entailles dans le bois lors de cette étape !

Poncer et nettoyer les marches de son escalier

Vous pourrez ensuite poncer le bois de l’escalier, afin de lui redonner un bel aspect lisse. S’il y a des trous ou des fissures sur vos marches, vous pourrez les combler avec un peu de pâte à bois.

Il vous faudra commencer par la marche la plus haute et descendre au fur et à mesure de votre travail : vous laisserez ainsi le temps à la pâte à bois de sécher, sans l’écraser !

Enlevez tous les résidus de saletés restants sur l’escalier, nettoyez-le à l’aide d’un chiffon humide et attendez qu’il sèche.

Personne en train de décaper un vieil escalier en bois

Repeindre un vieil escalier en bois

À ce stade, vous aurez une bonne base pour rénover votre vieil escalier en bois ! Vous pourrez alors choisir de le peindre pour lui donner un style plus moderne, ou faire en sorte de simplement conserver son aspect « bois ».

Peindre un escalier

Si de nombreux trous et fissures parsèment votre escalier, ils risquent fort, même une fois la pâte de bois appliquée, de rester visibles. Dans ce cas-là, la peinture peut se révéler être une bonne option pour camoufler ces défauts !

Il vous faudra tout d’abord appliquer une sous-couche spéciale sur le bois, pour que celui-ci n’absorbe pas toute la peinture par la suite. Vous pourrez alors utiliser une peinture pour bois et un vernis, pour un rendu comme neuf ! Choisissez une couleur claire pour donner une impression d’espace et de luminosité à vos escaliers, ou tournez vous vers des peintures plus mates et sombres pour un aspect design.

Peignez une marche sur deux pour continuer à pouvoir utiliser l’escalier le temps des travaux.

Appliquer une couche de vernis sur des marches

Pour les personnes souhaitant conserver le rendu « bois », la meilleure solution est d’utiliser le duo lasure et vitrificateur. Il vous suffira de choisir la teinte de lasure vous correspondant – ou de la prendre incolore si vous ne désirez pas changer l’aspect de votre bois – et d’en passer une couche sur les marches.

Après cela, vous pourrez appliquer une ou deux couches de vitrificateur, pour protéger vos marches et éviter les rayures. Vous aurez alors de magnifiques escaliers, comme neufs !

Main jouant sur une pile de batonnets en bois en forme d'escalier

Pour un meilleur effet, n’oubliez pas de rénover les murs et sols autour de votre escalier. Vous pouvez par exemple repeindre la rambarde, changer la lumière ou encore donner un coup de neuf au parquet des sols en haut et en bas de l’escalier (voir notre article sur la manière de rénover un vieux parquet). On emprunte l’escalier plusieurs fois par jours sans forcément y prêter attention, mais nul doute qu’un fois qu’il sera rénové, vous apprécierez la différence !

Articles relatifs