5 solutions économiques pour votre revêtement de sol

Gros plan sur du parquet en bois gris

Le moment est venu de rénover votre maison. Après avoir donné un coup de peinture fraîche sur les murs, vous vous attaquez au sol. Adieu, moquette et lino usés ! Place aux revêtements plus contemporains et esthétiques. Carrelage, sol PVC, vinyle, stratifié : nous vous présentons des solutions à petit budget pour un sol pas cher sans être « cheap ».

Quel revêtement de sol pour quelle pièce ?

Le revêtement du sol participe au design de la pièce. Selon sa couleur et sa matière, il dégage une atmosphère différente et se marie avec harmonie aux murs. Si vous souhaitez le remplacer pour le rendre plus moderne et élégant, il ne faut néanmoins pas négliger les caractéristiques propres à chaque pièce.

Par exemple, pour le sol du salon, il faut un sol résistant et épais, qui supporte le déplacement de mobilier lourd. C’est également le cas pour une chambre d’enfant, où les chutes de jouets et les chocs sont nombreux. Dans une salle de bain et une cuisine, il faut naturellement privilégier des revêtements résistants à l’humidité.

Aujourd’hui, le secteur de la décoration et de la rénovation est florissant. Sur le marché, on trouve donc des revêtements de tout type, de tout matériau, de toutes les couleurs, avec motif ou sans motif, etc. Souple ou rigide, le revêtement de sol et aujourd’hui facile et rapide à poser, sans grandes conditions d’aménagement.

PVC et vinyle : le revêtement de sol le plus économique

Pour les plus petits budgets, la solution la plus économique est celle du sol PVC ou du sol vinyle. Le poly est connu pour être le nouveau matériau phare de l’industrie. Souple, il est utilisé en rénovation pour les revêtements muraux, de sol ou encore de plafond.

Le revêtement de sol en PVC ou vinyle est vendu sous différents formats, comme les dalles ou les lattes à clipser. Vous le trouverez toutefois à moindre coût sous forme de rouleaux. Il faut alors compter entre 10 et 30 €/m² TTC selon les marques.

Les fabricants de revêtements de sol vinyle proposent aujourd’hui des produits design qui imitent à la perfection l’aspect de matériaux plus nobles. Ainsi, vous pouvez avoir un rendu effet bois ou métal, selon vos envies.

  • Les avantages du sol en PVC : des gammes variées et de qualité, un très bon confort phonique et des mini-prix.
  • Les inconvénients du sol en PVC : une pose parfois compliquée pour les débutants, des produits bas de gamme qui ne respectent pas les normes européennes parfois disponibles en magasin.

Le sol stratifié : l’alternative au parquet en bois

Le parquet en bois est le revêtement de sol préféré des Français. Néanmoins, il est particulièrement onéreux. Heureusement, depuis maintenant plusieurs années, une solution alternative est apparue sur le marché. Le revêtement de sol stratifié imite parfaitement l’aspect du bois mais pas son prix !

Le principe est simple : un papier de décor est fixé sur des lames en congloméré grâce à une couche de résine. Cela permet de payer le prix le moins fort tout en disposant d’un rendu similaire aux produits haut-de-gamme.

Aujourd’hui, il existe également du sol stratifié qui imite à merveille le marbre, le béton ou le carrelage. Tous les styles sont donc possible grâce à ce matériau bon marché. Son coût dépend souvent de la qualité de sa conception mais on peut estimer la moyenne entre 10 et 40 €/m² TTC.

  • Les avantages du sol stratifié : plusieurs modèles et une pose facile, compatible au carrelage ou à un autre matériau
  • Les inconvénients du sol stratifié : difficulté à trouver un bon équilibre entre les produits bas-de-gamme de mauvaise qualité et les produits haut-de-gamme à prix excessifs.
Salle de bain avec du parquet stratifié

Le carrelage : du classique économique

Le carrelage est un revêtement de sol à double tranchant. Avec un motif désuet, il peut très vite apparaître ringard. Avec un modèle contemporain, il inspire le luxe. La toute première étape est donc de bien le choisir. Aujourd’hui, on préfère le carrelage à grands carreaux, de couleur uni et effet brillant.

Contrairement à ce que certains peuvent penser, le carrelage n’est pas un matériau trop cher. Vous pouvez trouver des carreaux de bonne qualité à très bas prix. Optez par exemple pour un carrelage en grès cérame, dont l’aspect brut donne du caractère à la pièce.

Le carrelage grès cérame est disponible pour en moyenne 15 €/m² TTC. Si vous n’êtes pas bricoleur, il faudra également prévoir le prix de la pose par un professionnel. De nombreux vendeurs ou prestataires proposent des formules avantageuses pour un résultat propre à moindre coût.

  • Les avantages du carrelage : facile à entretenir et résistant au temps et aux chocs
  • Les inconvénients du carrelage : une pose longue et minutieuse qui nécessite parfois l’intervention d’un professionnel

Le revêtement souple : la solution naturelle

Si vous souhaitez que les travaux de rénovation ne s’éternisent pas, la meilleure solution reste le revêtement de sol souple et naturel. Sur le marché, il existe des sols en fibres naturelles pour seulement 10 à 50 €/m² TTC. Un prix raisonnable pour un revêtement écologique et résistant.

Le revêtement souple naturel s’adapte à tous les styles de la maison et à toutes les pièces. Oui, même les pièces les plus humides. Le sisal, par exemple, est un revêtement naturel issu d’un cactus très résistant aux chocs. Traité, ce matériau l’est également à l’eau et aux tâches.

Ce type de revêtement trouve parfaitement sa place dans les intérieurs à la décoration zen. Son aspect naturel à l’œil et au toucher (après traitement) confère à la pièce une certaine chaleur et paisibilité. Ces derniers temps, les architectes osent le sisal dans des chambres au style bohème, en l’alliant à du mobilier en osier ou en rotin.

  • Les avantages du revêtement souple naturel : résistant, naturel, avec une pose rapide et facile.
  • Les inconvénients du revêtement souple naturel : un entretien régulier et des prix qui peuvent rapidement grimper chez certains vendeurs.
Chambre avec sol en sisal

La peinture pour sol : le revêtement auquel on ne pense pas

Pour terminer cette liste des revêtements de sol pas chers, honneur à la peinture. On n’y pense pas souvent et, pourtant, elle permet de rénover rapidement le sol intérieur, en lui donnant un coup de neuf. Il suffit alors de repeindre le carrelage ou le parquet avec une peinture spécialisée et adaptée au type de revêtement.

Cette solution est plus économique qu’un remplacement intégral et n’a de limite que votre créativité. Ainsi, vous pouvez pour de la peinture colorée pour donner de l’éclat à une chambre d’enfant ou bien une peinture sobre pour votre salon.

Le prix de la peinture pour sol varie entre 50 et 80 € les 2,5 l : l’occasion de refaire votre sol à moindre coût. Attention, plusieurs couches épaisses sont néanmoins nécessaires pour que le revêtement soit durable. Choisissez cette option pour les pièces modestes au passage modéré.

  •  Les avantages de la peinture pour sol : un coup de neuf à moindre coût et des couleurs à gogo.
  • Les inconvénients de la peinture pour sol : pour un résultat propre, il est préférable de faire appel à un professionnel.

Voilà donc 5 solutions pour refaire votre sol à moindre coût. Ces différents types de revêtements pour sol sont les plus économiques du marché, sans pour autant être nécessairement bas de gamme. Comparez les offres en magasin pour trouver des opportunités à ne pas manquer. Ainsi, rénovez votre sol ne vous coûtera pas un bras !

Articles relatifs