Quelles fenêtres en rénovation ?

Les travaux de rénovation d’un logement peuvent inclure le changement des fenêtres, la réfection de la toiture ou même l’isolation des combles. Ce type de projet permet d’améliorer son confort domestique et de réduire les dépenses énergétiques de son foyer. Dans cette optique, comment bien choisir ses fenêtres ?

Des critères de choix pour sélectionner ses fenêtres

L’achat de fenêtres dépend de différents facteurs. Ceux-ci se déterminent selon les particularités techniques du bâti, leur disposition et les besoins évoqués en début de projet. Parmi les points les plus importants à considérer, on retrouve :

  • L’emplacement intérieur ou extérieur ;
  • Les dimensions ;
  • Les matériaux ;
  • L’épaisseur du vitrage ;
  • L’apport en luminosité naturelle ;
  • Les restrictions architecturales propres à la réglementation locale sur l’urbanisme.

Chacun de ces critères permet de trouver des modèles qui s’intègrent parfaitement dans son projet de rénovation. Selon les références envisagées, il est aussi possible de demander des conseils supplémentaires auprès d’un vendeur en fenêtres expérimenté.

Des matériaux pour fenêtres qui présentent des qualités évidentes

Un professionnel apporte de plus amples précisions sur les propriétés des matériaux. Un encadrement en bois présente une excellente isolation thermique et phonique. De plus, il préserve l’aspect esthétique du bâti selon l’essence choisie. Il s’agit généralement de chêne ou de résineux. Il convient toutefois de l’entretenir à intervalles réguliers.

Une structure en alu se distingue par sa résistance et un entretien moins récurrent. En raison de sa robustesse, ce matériau est préconisé pour la pose de baies vitrées ou de fenêtres dans de larges ouvertures. On peut également réaliser un compromis avec des fenêtres bois/alu pour bénéficier de leurs propriétés respectives.

Quant aux fenêtres en PVC à Annecy, comme ailleurs, elles se démarquent par une grande diversité de modèles. Les finitions et les teintes peuvent même proposer une imitation bois. Ce choix est recommandé pour sa longévité, sa tenue et un entretien minimal. Elles sont aussi appréciées pour leur capacité d’inertie face aux intempéries et aux rigueurs saisonnières.

L’importance des coefficients thermiques

Pour des travaux de rénovation, il convient d’accorder une importance particulière au coefficient d’isolation thermique. Celui-ci se traduit par la formule suivante : W/m² K. Il s’accompagne d’un sigle qui identifie la zone de mesure. À titre indicatif, le coefficient Uw estime l’isolation thermique de la fenêtre dans son ensemble. Ug est utilisé pour le vitrage, tandis qu’Uf s’adresse au cadre. Il existe également un coefficient Sw pour le facteur solaire et la transmission de chaleur à travers l’ouverture.