Parquet cloué : prix, pose, entretien

Le parquet cloué est la technique de pose la plus utilisée et à conseiller si vous souhaitez profiter d’un maximum de confort au marcher et confort acoustique. Le parquet coulé est par contre le plus contraignant à poser (comparé au parquet collé ou parquet clipsé).

Prix au m² d’un parquet cloué

Le prix d’achat dépend de l’essence de bois choisie, de la largeur/hauteur de la lame et enfin de sa finition.

Pour un style ancien – style plancher à lames de 14 cm de large – en chêne vieilli (en machine), le prix du m² peut aller facilement à plus de 100€ (sans la pose) :

Parquet chêne vieilli par le fabricant – Lame de 14 cm – Prix 102.49€/m²

Le prix de la pose d’un parquet à clouer est d’environ 40€ TTC / m² de parquet.

Pose d’un parquet à clouer

– La pose s’effectue sur lambourdes (comme pour certaines terrasses bois). Ce système de pose est intéressant car il permet de s’affranchir “facilement” des différents niveaux entre 2 pièces par exemple. Si vous souhaitez obtenir un sol de même niveau, à vous de choisir des hauteurs de lambourdes différentes dans chaque pièce pour obtenir votre nouveau niveau 0.

Conseils : munissez vous d’un laser électronique (pour délimiter le niveau zéro dans toute votre pièce avant la pose) et d’un niveau à bulle pour être sûre que votre parquet collé soit complètement plat !

– Lorsque les lambourdes sont fixées au sol, il vous faut prévoir un isolant entre celles ci.

– Ensuite, il vous reste à clouer vos lames de bois sur vos lambourdes puis à poncer les arrêtes des lames – afin d’obtenir un rendu complétement plat.

IMPORTANT : laisser toujours un espace entre vos murs et les lames de bois. Pour cela, prévoyez des petites cales de 0.5/0.8 cm de large (c’est ce qu’on appelle un “jeu périphérique”). En effet, le bois étant un matériau vivant, il va prendre ses aises lors de la saison chaude et se rétracter en saison froide.

– Traiter le bois : vous pouvez le cirer ou l’huiler (nécessitera beaucoup d’entretien, mais propose un rendu chaud) ou encore le vitrifier (très peu d’entretien, existe en mate ou brillant).

– Enfin poser vos plinthes (qui viendront masquer le jeu périphérique) et permettre une bonne finition entre parquet et mûrs.

Entretien d’un parquet cloué

Il n’y a pas d’entretien particulier par rapport à la technique de pose d’un parquet. Seuls l’essence du bois (bois massif, bois exotique, parquet stratifié,…) et le type de finition (parquet huilé, parquet vitrifié cou ciré) sont à prendre en compte dans votre entretien. Mais dans tous les cas, le bois est un matériau “vivant” et doit donc être entretenu régulièrement.