Comment réduire le bruit d’un poêle à pellets ?

Dispositif alternatif au système centralisé budgétivore en énergie électrique, les poêles à pellets sont des appareils qui favorisent le confort thermique et permettent de réaliser des économies d’énergie. Cependant, les bruits ou vibrations issus du fonctionnement de ces appareils peuvent être parfois agaçants. Comment les réduire ? Découvrez quelques astuces dans cet article.

Faire appel à un professionnel

Contrairement à d’autres types de poêles qui fonctionnent par rayonnement, le poêle à pellets encore appelé poêle à granulés, est un système à l’image des machines à laver. Il s’agit d’appareils composés de pièces dont le fonctionnement émet des bruits, mais qui sont néanmoins signe d’un bon fonctionnement. Ainsi, les bruits perçus lors du fonctionnement d’un poêle peuvent généralement provenir de différentes pièces notamment la vis sans fin et le ventilateur.

Afin de ne pas endommager votre poêle à pellets, il est conseillé de faire appel à un professionnel spécialisé. Fort d’une expérience en la matière, il pourra user des moyens adéquats pour résoudre le problème. Mieux, en cas d’anomalie, il est habileté à identifier la panne et à y apporter la solution idoine à votre poêle.

Autres astuces pratiques

À défaut de faire appel à un professionnel, certaines astuces peuvent également être mises en pratique. Ces pratiques se résument à l’entretien du poêle. Il s’agit avant tout d’éteindre et de débrancher l’appareil de l’électricité afin de lui permettre de refroidir.

Après que l’appareil ait refroidi, il faut maintenant chercher à éliminer les dépôts de pellets responsables des bruits. Pour ce faire, il suffit de déplacer plusieurs fois la tige de l’échangeur de chaleur. Cette opération permet d’éliminer les dépôts, mais spécifiquement les cendres qui ont été accumulées.

Les débris s’étant éparpillés de part et d’autre du dispositif, il faut les nettoyer. Pour y arriver, servez-vous d’un tournevis à tête plate que vous enfoncerez dans les trous du gril qui pourraient être à l’origine des bruits. Ensuite, serrez les vis, écrous et boulons du système au moyen d’un tournevis. Enfin, utilisez un ruban adhésif pour amoindrir les vibrations.

Un autre système ?

Hormis les différentes astuces ci-dessus présentées, vous pouvez également opter pour une ventilation mécanique contrôlée double flux ou VMC double flux. De plus en plus en vogue sur le marché, il s’agit d’un système qui réduit non seulement les bruits extérieurs, mais aussi votre niveau de consommation en chauffage. De plus, elle vous permet d’obtenir plus de confort et améliore la qualité de l’air entrant. Enfin, notons qu’il s’agit d’un système compatible avec les puits canadiens.