Comment faire un ragréage ?

Votre sol présente des imperfections et vous ne pouvez pas poser votre nouveau carrelage sans faire un ragréage ? Voici les étapes à suivre pour ragréer un sol dans les règles de l’art.

Pourquoi faire un ragréage ?

Avant de se demander comment faire un ragréage, il convient de se demander si celui-ci est nécessaire. Lorsqu’un sol rigide (béton, ciment, carrelage ou plancher) n’est pas plan et horizontal, présente des fissures, des creux ou encore des bosses, il est déconseillé de poser directement le revêtement de sol. Il sera en effet difficile d’ajuster correctement les dalles, les carreaux de carrelage ou les lames de parquet. De plus, le revêtement de sol risque de se détériorer rapidement. Pour corriger les défauts du sol, il est alors nécessaire de réaliser un ragréage, qui consiste à poser un enduit autolissant sur le sol brut.

Une fois le ragréage terminé, le sol est parfaitement lisse, plan et prêt pour la pose du revêtement de sol. Pour savoir s’il est nécessaire de réaliser un ragréage, faites glisser une règle de 2 mètres sur toute la surface du sol et mesurez les espaces entre le sol et la règle. S’il existe des creux de plus de 5 mm, un ragréage est nécessaire. Si les creux dépassent 30 mm, le ragréage n’est pas suffisant : il faut alors couler une dalle de béton ou une chape de mortier.

Comment choisir un enduit de ragréage ?

La réussite du ragréage dépend notamment du choix du bon produit autonivelant. Il existe en effet plusieurs types d’enduit de ragréage autolissant, en fonction de la profondeur des creux à combler :

  • l’enduit autolissant à recouvrement rapide, permettant un ragréage de 1 à 10 mm d’épaisseur ;
  • l’enduit fibré pour les ragréages de 3 à 20 mm d’épaisseur ;
  • l’enduit fibré forte épaisseur ou le mortier de nivellement pour les ragréages atteignant 30 mm.

Ragréage : préparation du sol

Avant de couler un ragréage, procédez à la préparation du sol. Celui-ci doit être lisse, propre, sec, sain, et présenter une porosité normale.

  • Si le sol est recouvert d’un parquet flottant, d’une moquette ou de dalles souples, il faut tout d’abord retirer le revêtement de sol. Éliminez ensuite les traces de colle et autres résidus. Utilisez un produit décapant pour éliminer la cire ou le vernis du parquet, ou procédez à un ponçage.
  • Dans le cas d’un carrelage en mauvais état, retirez les carreaux peu adhérents.
    Si vous réalisez le ragréage d’un parquet, nettoyez bien les espaces entre les lames et remplacez ou fixez les lames qui bougent si nécessaire. Bouchez les trous avec un mastic de réparation.
  • Pour les sols bruts, assurez-vous que les bords des fissures, s’il y en a, ne sont pas friables.
  • Le primaire est un produit permettant à l’enduit de ragréage de mieux accrocher au sol. Afin de savoir si un primaire est nécessaire, vérifiez la porosité du sol en faisant tomber quelques gouttes d’eau. Si l’eau n’est pas absorbée en moins de 10 minutes, le sol n’est pas poreux et nécessite un primaire avant ragréage. Si l’eau est tout de suite absorbée par le sol, un primaire est aussi indispensable. Si l’eau est absorbée en 1 à 10 minutes, le sol est normalement poreux et le primaire n’est pas utile.
  • Dépoussiérez le sol avec un aspirateur.
  • Retirez les plinthes puis protégez les endroits où vous ne voulez pas que l’enduit adhère avec de l’adhésif de masquage.
  • Appliquez une seule couche de primaire sur le support à l’aide d’un rouleau.

Application de l’enduit de ragréage au sol

Pour la préparation de l’enduit de ragréage, utilisez un récipient propre. Suivez rigoureusement les indications du fabricant, notamment en ce qui concerne le dosage. Si vous devez préparer plusieurs seaux de produit, demandez à une personne de préparer les seaux suivants pendant que vous vous chargez du lissage.

  • Versez d’abord l’eau, qui doit être propre et à température ambiante.
  • Versez ensuite le produit et malaxez à vitesse lente (environ 500 tours/minute) pendant 2 minutes avec un mélangeur électrique.
  • Une fois que le mélange est bien homogène, laissez reposer environ 4 minutes afin que les bulles remontent à la surface.
  • Versez l’enduit directement depuis le seau dans l’angle de la pièce le plus éloigné de la porte.
  • Lissez à la lisseuse flamande par mouvements circulaires.
  • Versez ensuite les autres seaux de mélange en recouvrant partiellement le précédent et en vous rapprochant de la porte.
  • Si nécessaire, vous pouvez appliquer une seconde couche de ragréage. Veillez toutefois à attendre 3 à 4 heures avant la deuxième couche. Si vous attendez plus de 24 heures, vous devrez de nouveau appliquer un primaire.
  • Lorsque le ragréage est sec, vous pouvez retirer l’adhésif de masquage et passer à la pose du revêtement de sol.