Isolation de parquet

Isolation parquet : isolation de parquet ancien, massif, cloué ou collé. Isolation thermique et phonique.

Peu de parquettistes proposent l’isolation des parquets, hors suivant l’état du sol et surtout les pièces qui se trouvent sous le sol (comme un garage ou une cave), l’isolation thermique sera primordiale pour lutter contre les déperditions thermiques d’une part et le confort en marche pieds nus d’autres part.

L’isolation thermique peut également être couplée à une isolation hydrofuge.

De plus, certains clients apprécient un son sourd plutôt qu’un son clair lorsqu’ils marchent sur leur parquet, l’isolation via vermiculite (parquet massif cloué) ou via feutrine (parquet flottant / stratifié) peut là aussi être une très bonne solution.

Voici des solutions que nous avons mis en place pour l’isolation d’un parquet massif cloué

Film hydrofuge pour limiter toutes remontées d’humidité des caves (l’appartement est en rez de jardin sur caves) avec ajout de vermiculite (minéral argileux) entre les lambourdes pour isolation thermique et phonique :

Etape 1 : préparation / mise en place du film hydrofuge :

Etape 2 / 3 : pose des lambourdes puis mise en place de la vermiculite entre les lambourdes du parquet

Etape 4 : pose du parquet cloué sur les lambourdes

Etape 5 / 6 : égrainage du parquet, puis finition (par vitrification, huile,…)

Sur un parquet flottant / parquet clipsé, l’isolation se fait à base de feutre / feutrine

Ces feutres proposent une bonne isolation phonique et ne posent pas de problème avec les chauffages au sol

devis pose parquet