Comment rénover une pelouse ?

pelouse-jardin-herbe

Votre gazon a été semé il y a quelques temps maintenant, vous avez longtemps eu une belle pelouse mais désormais, vous constatez qu’elle est pleine de mauvaises herbes, de mousse à certains endroits et jaunies à d’autres. L’été et ses longues périodes de sécheresse ou l’hiver avec ses fortes gelées n’y sont pas pour rien ! Mais pas de panique : quelques gestes simples vont vous permettre de lui faire un véritable « lifting » et de lui redonner son aspect d’origine !

Tondre court

tondeuse-pelouse-jardin

Pour obtenir une pelouse resplendissante, commencez par tondre court afin d’optimiser l’opération suivante et faire disparaître une grande partie des mauvaises herbes. Pour cela, réglez la hauteur de coupe de votre tondeuse à environ 3 centimètres. Veillez au bon affûtage de la lame de votre tondeuse.

20 à 30 jours après le semis, vous pouvez procéder à une première tonte en réglant la coupe au plus haut.

Arracher les mauvaises herbes

Eliminez les mauvaises herbes manuellement. L’utilisation de désherbants est à proscrire dans une démarche durable.

Scarifier la pelouse

Scarifiez votre pelouse pour éliminer la couche de feutre et de mousse qui étouffe le gazon et pour aérer la terre. Réglez la profondeur de scarification entre 2 et 4 mm maximum : un réglage plus profond risquerait d’arracher les racines du gazon.

Opérez sur un terrain humide, ni détrempé, ni trop sec. Au besoin, vous pouvez arrosez la pelouse avant la scarification. Pour une efficacité optimale, procédez par passages croisés. Ne soyez pas surprise de la quantité de déchets que vous allez extraire.

Une fois l’étape validée, ramassez la mousse et les déchets qui risquent d’étouffer la pelouse. Cette dernière peut parfois garder un aspect inesthétique pendant quelques jours.

Réensemencer

pelouse-jardin-semence

Il est primordial de réensemencer votre pelouse pour regarnir les surfaces dénudées. Pour ce faire, sélectionnez un gazon prévu pour le regarnissage. Privilégiez si possible un gazon étiqueté « Label Rouge », composé des meilleures graminées, les gazons bon marché étant souvent de piètre qualité.

Vous pouvez utiliser un épandeur pour répartir régulièrement les semences sur les surfaces à regarnir. Pensez la encore à croiser les passages pour une meilleure répartition.

Arroser la pelouse

Arrosez les semis à raison de 3 à 5 litres par mètre carré. Une fois la pelouse installée, il sera nécessaire de veiller à ce que la pelouse ne manque jamais d’eau. Arrosée seulement en surface, la pelouse ne pourra former que de superficielles racines très exposées à l’évaporation. Le résultat ne sera alors pas à la hauteur de l’esthétique recherchée.

arrosage-automatique-pelouse

Pour plus de confort et d’efficacité, il est recommandé d’installer un arrosage enterré et d’automatiser votre installation. Plusieurs solutions s’offrent à vous :

  • l’installation d’une pompe immergée, un investissement durable et robuste. La pompe peut être automatisée et ne nécessite que peu d’entretien ;
  • l’installation d’une pompe de surface : comme son nom l’indique, elle est idéale pour les arrosages de surface. Si vous souhaitez simplement arroser votre jardin au tuyau d’arrosage, une pompe, son kit d’aspiration et son kit de refoulement seront suffisants. En revanche, si vous désirez l’utiliser pour faire fonctionner l’arrosage intégré de votre jardin, la pression de la pompe sera insuffisante. Il vous faudra alors investir dans un système de commande et d’automatisation et dans une cuve sous pression ;
  • l’installation d’appareils d’arrosage par aspersion, que vous choisirez selon la surface de pelouse. Ils pourront être fixes, rotatifs ou même oscillants.

Un arrosage manuel est également possible – à l’aide d’une pomme réglée sur la fonction « douche » par exemple – mais il reste néanmoins assez contraignant.

Fertiliser

Une fois ces différentes étapes terminées, il vous faut enfin fertiliser pour apporter les éléments minéraux dont votre pelouse a besoin et stimuler la pousse des semis.

Epandez un engrais spécial gazon, 2 à 3 mois après le semis. Appliquez de préférence un engrais à libération progressive qui produit un effet durable sans risque de brûlure. Soyez vigilant et respectez les doses ainsi que les périodes d’épandage.

Articles relatifs