4 questions à propos de l’entretien du bois

Homme qui applique du vernis sur du bois pour l'entretenir et le protéger

À l’intérieur comme à l’extérieur de la maison, le bois est un matériau très tendance. Il nécessite toutefois un entretien régulier et méticuleux. Sans cela, votre bois risque de montrer des signes de fatigue. Voici un petit récapitulatif des questions que l’on rencontre le plus souvent à propos de l’entretien du bois.

Pourquoi et comment protéger le bois ?

Selon son exposition et son utilité, le bois peut subir diverses agressions qui peuvent l’endommager :

  • Les rayons UV ;
  • L’humidité ;
  • Les insectes xylophages ;
  • Les champignons ;
  • Les chocs ;
  • Les rayures…

Pour lui garantir une meilleure durabilité, il va donc être nécessaire de le protéger et de le traiter. On distinguera alors deux types de produits :

  • Les produits de traitement : essentiellement des fongicides et des insecticides ;
  • Les produits de finition : lasure, vernis, saturateur, huile…

Quelle est la différence entre un saturateur, un vernis et une lasure ?

Ces trois produits appartiennent à la catégorie des produits de finition. S’ils ont tous vocation à protéger le bois, ils ne sont pas substituables. Chacun doit être utilisé dans des cas bien précis :

  • Saturateur : il s’agit d’un traitement hydrofuge composé d’huiles naturelles, qui pénètre le bois en profondeur. D’aspect mat, il permet de conserver l’aspect naturel du bois ;
  • Lasure : comme le saturateur, elle permet de protéger le bois. Bien qu’elle soit plus durable, son effet satiné est moins naturel. Elle a une vocation plus décorative. À noter qu’il existe de la lasure bio, plus respectueuse de l’environnement ;
  • Vernis : contrairement au saturateur et à la lasure, le vernis ne pénètre pas le bois, il le recouvre d’un film protecteur. Par conséquent, il peut s’écailler avec le temps, surtout s’il est exposé aux intempéries.

D’une manière générale, on réservera l’utilisation de lasure ou de saturateur à l’extérieur de la maison, sur des surfaces verticales. À l’inverse, le vernis sera particulièrement utile à l’intérieur de la maison et peut tout à fait s’utiliser sur des surfaces horizontales (parquet, escaliers, meubles…).

Comment empêcher le bois de griser ?

Le changement de couleur du bois est un phénomène naturel causé par l’exposition aux intempéries, notamment aux rayons UV. Toutefois, sachez que le grisement (ou grisaillement) du bois n’affecte que le côté esthétique : votre bois est certes moins joli, mais il n’est pas endommagé dans sa structure profonde.

En soi, il n’est pas possible d’empêcher un bois de devenir gris. Néanmoins, l’application d’un saturateur peut vous permettre de ralentir ce processus. Si votre bois est déjà grisé, pensez à utiliser du dégriseur pour bois au préalable.

Comment réparer le bois en cas de fissure ?

Un bois fissuré est plus exposé aux agressions extérieures. Non seulement l’eau peut s’y infiltrer, mais il est également plus facile pour les champignons ou les insectes de s’y développer. Il est donc primordial de réparer une fissure dans le bois dès son apparition. Pour cela, vous pouvez utiliser :

  • De la pâte à bois pour les petites fissures ;
  • Du mastic à bois pour les fissures ou les trous plus importants.

Pour un résultat uniforme, n’hésitez pas à recouvrir toute la surface avec un produit de finition.

Articles relatifs